Depuis quelques temps, les moyens de locomotion d’améliorent de plus en plus. Pour des raisons écologiques et pratiques, les moyens de transport ne se limitent plus à la voiture ou train, bus et autre moyen de transport en commun. Bien que le vélo existe depuis des années, il connait des améliorations de plus en plus fulgurantes. En effet, on est passé du vélo classique au vélo électrique dont les performances séduisent plus d’un.  Plus maniable et plus puissant, il est désormais utilisé par de nombreuses familles adeptes de balade à vélo. En ville comme en campagne, il fait beaucoup d’heureux. Pour les même utilités, nous avons été aussi témoin de l’apparition de l’hoverboard, un engin à l’image du skateboard mais qui fonctionne grâce au courant électrique. Face à toutes ces inventions, les enfants également raffolent de toutes ses nouvelles technologies et souhaitent en avoir un pour mieux s’amuser. Chez Hervé, vous y trouverez des conseils pratiques sur l’utilisation de l’un de ses engins. Seulement la question que l’on se pose est de savoir lequel de ces engins est mieux adapté un enfant?

Vélo pour enfant

Chaque parent ressent une certaine fierté de voir son enfant réussir à monter à vélo tout seul. Tout commence par les trois roues, ensuite les petites roues additives sur le côté mais au fur et à mesure qu’ils grandissent ils souhaitent aussi avoir celui qui offre le plus de performance. Un vélo électrique adapté à leur âge ferait l’affaire car plus le vélo est grand plus ses performances sont multipliées. Vous penserez peut-être il en est de même pour l’hoverboard mais vous serez surpris d’apprendre qu’ils sont les plus doués sur ces machines. Ils apprennent très vite et par conséquent sauraient très rapidement comment magner cet appareil. Seulement il serait imprudent de les laisser les utiliser en route et notamment en ville. Cela est dangereux car la circulation y est très dense et un moment d’inattention causerait beaucoup de dégâts. Alors vélo électrique ou hoverboard vous devrez établir des restrictions notamment sur les zones à fréquenter et bien sûr le port de protection.